Toujours partisanne d'avoir le moins de fils possibles à rentrer, j'applique maintenant la méthode "Colombette" du nom de son auteur sur le forum Tricotin.

Au montage des mailles, je prends une quantité de fil qui me paraît raisonnable pour le nombre de mailles que j'ai à monter. S'il y en a beaucoup trop, je redéfais et réduis. Cependant, au fil du temps, de l'expérience et de la grosseur de la laine, on apprend vite à jauger cette quantité. Avec la quantité de laine qui me reste, puisque je tricote en rond, je n'en aurai pas besoin pour les coutures, donc, c'est là qu'intervient la méthode Colombette : je tricote les premières mailles en fil double jusqu'à épuisement du fil qui me restait pour le montage.  Colombette en tricote 5 je crois, pour ma part, comme j'ai constaté que ça ne se voit pas, j'en tricote au moins une dizaine quand même, par sécurité. Idem pour le changement de pelote, en faisant attention que le changement de pelote intervienne en début de rang.

Si bien que, quand j'arrive aux aisselles avec un tricot rond, je n'ai encore aucun fil à arréter. Plus tard, si ce n'est pas une emmanchure raglante, j'arrèterai les épaules avec la méthode dîte "des 3 aiguilles" et là oui, j'aurai un fil à rentrer :)

Moralité :

Maintenant, ne vous contentez pas de tricoter beau, tricotez aussi malin 1ange

Quand même un grand merci à Agathe, c'est elle la première que j'ai lue sur Tricotin, à propos du tricot rond. Si elle n'avait pas été là, si  je n'avais pas eu des coutures à ch**r, je ne sais pas si j'aurais tant approfondi le tricot rond. Comme on dit : "Nécessité fait loi"