Comment on se fait peur ?

On rassemble tous les morceaux sur une aiguille pour attaquer l'empiècement. Un devant, une manche, le dos, une manche et l'autre devant. Quand on arrive là au matin on se frotte les mains, aller je vais bien arriver à terminer ce soir. D'autant plus qu'on diminue tous les rangs. Un coup un surjet double, un coup trois mailles ensembles. Les rangs vont aller en se terminant bien vite et on fonce tête baissée ^^. Zut ! 1ère manche j'ai 6 mailles de trop à la fin ... Désespoir !

Tant pis, je fais coller pour arriver au bout du 1er rang et voir à l'arrivée ce que ça donnera. Je fais coller en sachant que je dois terminer la manche par un surjet double. Et pendant le reste du rang on gamberge ...  J'ai pourtant tricoté les manches ensembles ... Est-ce que je me suis trompée dans les augmentations ? Pourtant j'ai compté au fur et à mesure ... J'attaque la 2ème manche, bizarre, là j'ai le bon nombre de mailles ^^ C'est quoi ce bin's ??? Crotte ! Flûte ! Zut ! Il va falloir que je refasse les manches ???? La fin du rang ... Aller on pose le tricot, on se fait un bon café et on se dit qu'on est bien partie pour redéfaire ce rang et refaire les coupables. Avant je vais recompter les mailles quand même ... Aller on prend un papier, un crayon, on inscrit devant, manche, dos et on compte les mailles pour situer le problème. On couche les nombres sur le papier et là ... Miracle ! J'ai bien le bon nombre de mailles là où il faut ! Plus de mailles en trop ! Soulagée je suis quand même étonnée et je recompte. Le doute n'est plus permis j'ai dû m’emmêler les crayons aiguilles en comptant la première fois Je devrais + me faire confiance :))) Je suis ravie :)

Allez hop on continue. Ça diminue bien, à ce rythme là j'aurai terminé à midi. Sauf que .... Ben oui ... Je n'avais pas vu une phrase qui changeait tout ! Il fallait continuer les diminutions en surjet simple et 2 mailles tricotées ensembles. Je cogite encore ... Est-ce que je laisse comme ça et je monte jusqu'au col ? Ben non, pas possible, ça risque fort d'être trop serré en haut des bras ou aux épaules.

Bon aller, on est testeuse où on n'est pas. Avant de défaire on réfléchit un peu. Maintenant que j'ai coupé les fils trop longs ça risque d'être la cata si je défais jusqu'à l'assemblage. Et puis y a pas de raison puisque j'étais bonne au premier tour. Du coup je défais en laissant 2 aller retour au-dessous.  Go, je rembobine, je reprends mes mailles. Bonheur, je me retrouve à la fin du motif à troutrous mais avec 2 rangs de diminutions par 3 en plus. Bon, ben tant pis, on va rattraper en faisant un aller retour sans diminutions. Ou la tricheuse ... Maintenant, pour 2 mailles ça ne devrait pas trop gêner. Oui, mais 2 mailles X 5 pièces ça fait 10 mailles quand même. Ben tant pis, je laisse ma triche d’autant plus que j'ai fait la taille au-dessus. Mon frère va maintenant arriver d'un jour à l'autre et c'est pour sa petite fille. Et puis c'est bien connu, les tricots se détendent un peu en étant portés, donc ça passera dans le détendage ;)

Et nous sommes en fin d'après midi avec un ouvrage qui n'est pas terminé. Mais bon il faut que j'aille faire 3 courses pour le cas où ils débarquent demain. Et puis mon frère doit téléphoner avant de venir, je me débrouillerai bien pour gagner un jour et les faire venir le lendemain. Allez, zou, mon sac, les clés de la voiture, en route ! Mais quoi ? Pas possible ! Il est 17h et tout est fermé ? Incroyable ... Zut flûte crotte on est le 15 août ! Décidément pas de bol aujourd'hui ! Ben tant pis, j'irai en courses demain matin. Je rentre et je laisse le tricot de côté pour ce soir. Demain il fera jour :)))